Jardin de kanazawa

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Une décoratrice de vitrines, aux multiples intérêts, que vous découvrirez au fur et à mesure du déroulement du blog !

Membres

Statistiques

TRANSLATE

dimanche 3 mars 2013

SAKE

Le sake
est une « bière de riz », c’est-à-dire une eau de source dans laquelle on a fait étuver et fermenter du riz, 


Remarquez la construction du toit.

Historique
La fabrication du saké de riz aurait été introduite de Chine au Japon peu après la riziculture, à la période Yayoi (IIIe siècle), se propageant d'ouest en est à partir de Kyūshū et Kinki. L'inoculation du ferment était des plus primitives, dite kuchikami (口噛み?, « mâché dans la bouche »), les céréales cuites étant saccharifiées par la salive, et la fabrication du saké se disait kamosu, dérivé du verbe kamu (mâcher, mordre).

                                
Au VIIIe siècle (période Nara), le saké reçoit ses lettres de noblesse par un édit de la cour impériale, en même temps que les deux religions nipponnes codifient son caractère sacré, en l'intégrant à certains rites.


La qualité d'un saké dépend de trois facteurs essentiels définis par la formule waza-mizu-kome :
  • le savoir-faire (waza) du maître brasseur ;
  • la qualité de l’eau  (mizu) ;
  • la qualité du riz  (kome) et le degré de son polissage.


冷やして Mode de dégustation frais (rafraîchir)

Sauf exception, le saké ne se conserve pas plus d’un an après sa mise en bouteille.



Cerclage de fûts

Manikineko.


Maneki (招き) vient du verbe maneku (招く) qui en japonais signifie inviter (dans le sens de faire venir) ou saluer, et neko () désigne le chat. Il s'agit donc littéralement du « chat qui invite ». La tradition veut qu'on mette un de ces chats levant la patte dans les magasins pour attirer la fortune (pécuniaire). La patte levée varie selon que le chat est supposé attirer le client ou le faire dépenser plus d'argent dans le magasin : la patte gauche est censée attirer les clients, la patte droite l'argent. Il existe ainsi des chats levant les deux pattes et plus rarement les quatre pattes.

C'est le seul que j'ai en pierre. Il est fabriqué en général, en porcelaine ou en céramique.
Il trône dans chaque entrée de magasins, restaurants, d'hôtels, partout o`l'on vous souhaitera
 la *bienvenue *.

Anciens fûts de saké.

Remarquez la hauteur du plafond.

Récipients de sake

23 commentaires:

  1. Ohh, ce pays est vraiment intéressante à tous égards! Merci de partager autant d'informations et de photos intéressantes!
    Un bisou, cherie amie.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour votre visite qui, j'espère ne sera pas unique.

    Ces photos, sont le reportage du deuxième voyage réalisé dans ce pays fascinent.
    le premier avait été enregistré sur dias. beaucoup de boulot pour les copier en numérique.

    RépondreSupprimer
  3. I've travelled a lot but have not been to Japan and would love to. Your photos are just great! Fantastic blog!

    Thank you for your visit and all your comments, I really appreciated them.

    RépondreSupprimer
  4. I went to Jppan for a gold panning world' competition. I sray 6 weeks, as I had time. I love it so mutch than then I went back a second time for 6 weeks.
    No problem to travel to Japan, alone, as I do. dont like groupes. Unless it is in Africa to visit the animals reserves parks, better to be with a guide. More interesting.

    Please came again.

    RépondreSupprimer
  5. Ah, quel plaisir de voir ces photos! Et quelle nostalgie aussi. Je suis un fan du Japon et j'y ai vécu quelque temps il y a de cela une dizaine d'années... Cela me donne une terrible envie d'y retourner! Pour le sake, j'ai connu quelques terribles aventures avec des petits producteurs qui faisaient leur propre sake... Olala....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y suis allée en 2002. cela fait 10 ans pour le premier voyage. Lires le message d'en dessus, svp.

      Supprimer
  6. Super reportage photo!
    Je boirais bien un petit godet de sake;o)
    Merci pour le partage.


    ***
    À bientôt Béatrice****

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais *gaffe*, le saké de qualité est difficile à trouver , les autres vont te monter à la tête... comme le mauvais vin.

      Supprimer
  7. Ah, j'allais oublier!
    Au sujet de l'association et de l'art postal, je t'ai répondu dans mon blog, et dans mon dernier billet il y a le lien du site si tu veux jeter un coup d'oeil!

    ***
    Ciao ciao;o)****

    RépondreSupprimer
  8. Choisir le saké ? Quelle histoire ! Beaucoup de tord-boyaux dans les bars et les petits restaurants, et souvent plus de chimie que d'eau pure ! Le bon saké est cher et pas si facile à trouver malgré le folklore artisanal!

    RépondreSupprimer
  9. Le saké monte à la tête ! j'ai vu des Finlandais complètement * out*. Ils étaient là pour le championnat mondial d'orpaillage, à Hamatumbetsu, sur l'Ile d'Hokkaïdo, nord Japan.

    J'ai vu sur la toile que le saké que l'on trouve en Europe, n'est pas le vrai saké. C'est un mélange coréen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A Paris, heureusement, de vrais magasins japonais vendent du saké qui mérite ce nom ! Mais c'est aussi compliqué à choisir que les bons vins et aussi cher !
      Par contre, éviter à tout prix le saké servi dans les restaurants faussement japonais

      Supprimer
  10. I have tasted sake Beatrice..oh la! c'est tres potent oui! very interesting to learn a bit more about it's production, and to learn that it only stays fresh for a month.

    RépondreSupprimer
  11. Oh j'adore Japon! J'y suis allée 35 années, et c'était "féerique."

    Merci Béatrice d'être venue voir les photos! Anita

    RépondreSupprimer
  12. How amazing to learn more about sake production! It really gives a new appreciation of the drink - I've had both good and bad sake and there is such a difference. I love the photos with the rich details! Thank you for your lovely comments. So glad it led me here:)

    RépondreSupprimer
  13. ¡Enhorabuena! por tan bonitos reportajes fotográficos de Japón y muchas gracias por publicarlos,
    Un cordial saludo.

    RépondreSupprimer
  14. Cou cou Beatrice,
    Merci pour la visite et ton petit mot.
    La bienvenue à mon univers.
    Je vois que le tien est très joli.
    Amitiés
    Elisa, en Argentine

    RépondreSupprimer
  15. Un souvenir des restaurants Japonais! à la fin du repas ils servent un verre de Saké. Je ne savais pas qu il ne conservait pas plus d un an.J en ai bu du plus vieux, mais ces alcools, tous les alcools en général, c est pas ma tasse de thé.Je ne connais pas de magasin Japonais à Bâle.( C est prés de chez moi, j habite en Alsace.
    Bonne journée Béatrice
    Latil

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour. Vos œuvres est superbe.
    Salutations en provenance du Japon. Ruma

    RépondreSupprimer
  17. C'est vraiment superbe!
    Bonne soiree!
    Photographe Gil Zetbase
    http://www.gilzetbase.com/

    RépondreSupprimer
  18. L'être humain a toujours trouvé le moyen de faire fermenter ce qu'il a sous la main, que ce soit du raisin, de la mirabelle, du riz, du maïs, du houblon, de la sève de palmier....
    Elles sont jolies ces petites bouteilles. Souvent le contenant plait plus que le contenu (cela vaut pour les emballages des cadeaux des enfants)

    RépondreSupprimer